Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Miyu
  • Le blog de Miyu
  • : 1 mois à Tokyo, c'est du bonheur. Y retourner c'est encore mieux. Ici, je vous raconte ma vie, mon (peut être mes) voyage(s) là bas pour tout ceux qui veulent partir ou partager ce qu'ils y ont vécus.
  • Contact

Mon Profil

  • Miyu
  • Le Japon c'est toute ma vie! Mais ça vous le découvrirez en me lisant...
  • Le Japon c'est toute ma vie! Mais ça vous le découvrirez en me lisant...

Météo

Recherche

Compteur de visites

phonepower

Pages

Catégories

14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 23:30

RIMG0156.JPGDe retour après une semaine d'absence de blog... Je commence par m'excuser, j'ai remarqué d'étranges problèmes de mise en page avec les photos, faut que je retravaille ça... Je ne suis pas partie en vacances, j'ai juste un travail avec des horaires peu convenables, une prof de japonais qui n'est jamais dispo, un chéri qui ne peut se passer de moi, et un coup de pompe parce qu'il y a 2 ans, j'étais là bas... Mais je m'en fiche parce que dans 2 semaines, j'y retourne!!! Et c'est aussi une de mes raisons d'absence, je n'ai rien de prêt. Je n'ai pas mes sous, je ne sais pas ce que je vais mettre dans la valise pour abandon massif et nous n'avons toujours pas fixé de date pour l'ascension du Fuji San... Mais je ne me plaindrais pas plus longtemps parce que de toute façon, dans 2 semaines je rentre à la maison!!! J'ai tellement hâte de verser ma tite larme devant le panneau "Okaerinasai" à Narita...

 

RIMG0148

 

Mais revenons aux choses sérieuses... De quoi je vous parlerai aujourd'hui?? Et bien, il y a 2 ans jour pour jour, j'étais au Yasukuni Jinja, au Mitama Matsuri (Festival des lanternes) et c'est peut être le meilleur souvenir que j'ai... j'en ai la larme à l'oeil!! Je sais que chronologiquement parlant il y a un trou. Pour le combler je vous allèche avec une soirée karaoké, un Calpis en terrasse d'un café non loin du parc du Meiji Jingu à Harajuku et le Kiddy Land. Mais là tout de suite, un cours sur le Mitama Matsuri... Je vous raconterai mes souvenirs dans le prochain post ^^.

Durant 3 jours, le Yasukuni Jinja est illuminé de 20000 lanternes en provenance P1000475.JPGde tout le pays pour apaiser l'âme des japonais morts à la guerre depuis 1853. Pour y faire une visite encore plus instructive, le sanctuaire abrite le Musée de la Guerre. C'est sûr que sur le principe, tout ça n'est pas très joyeux... Rappelons qu'on est aussi en pleine période d'Obon, c'est bien le moment de célébrer les morts. Malgré ça, le Mitama Matsuri est une démonstration joyeuse et lumineuse comme tout matsuri qui se respecte. On y trouve une marée humaine, des stands de bouffes en tout genre pour tous les goûts et des spectacles. Dans la grande avenue qui mène au temple se trouve un autel géant où une troupe de danseurs gesticulent et hurlent des paroles pour le moins incompréhensible (si ce n'est le La Sera La Sera... ^^)... Bon d'accord, je vais vous raconter mes souvenirs maintenant!!!

 

Ainsi donc, avec tous les gens, nous sommes arrivés à l'entrée de cette grande avenue, bordée de chaque côté par des lanternes et ce à perte de vue... C'était absolument magique tous ces lampions qui brillaient dans la nuit... Outre les stands de bouffe et la marée humaine, il y avait au loin ce fameux autel représentant un démon et autour duquel une troupe dansait et chantait. Il s'agit en fait d'une troupe du Nebuta Matsuri à Aomori qui vient tous les ans au Mitama Matsuri de Tokyo. Vu le monde et ma taille moyenne, il a fallu que je passe ces quelques minutes à sauter pour apercevoir quelque chose, pour finalement laisser l'appareil photo faire tout le boulot au dessus de la foule. Et là, ce fut le commencement de tout... Le cortège s'est mis à bouger, ils avançaient vers le sanctuaire toujours en dansant et en chantant ce fameux "La sera sera sera".

 

 

C'est là dessus que, copiant le cortège, dansant et braillant, je me suis lancée dans l'aventure avec celui qui est maintenant mon homme, ce qui nous a valu le surnom de "Sera Sera Duo". Nous étions là, en transe, à sautiller jusqu'à ce que le cortège s'arrête au sanctuaire. On a stoppé et fais la place à ceux qui voulaient passer et c'est à cet instant qu'un monsieur, un homme âgé, m'a tapoté l'épaule et m'a mis entre les mains 5 grelots tout beau tout neuf tout brillant en me disant "ダンスはすごかった!" (la danse était super). Ébahie, j'ai accepté le cadeau en le remerciant 1000 fois. Et comme je n'aurai jamais assisté à un truc pareil sans mes 2 comparses, je leur en ai donné 1 à chacun, pour les remercier. Et les larmes ont coulé, comme maintenant, sans que je puisse faire quoique ce soit... Je me suis calée dans un coin, l'appareil photo à la main, les larmes qui coulaient, et la tête complètement vide j'ai suivi la prière aux défunts qui se déroulaient aux portes du temple. Je n'en pouvais plus de tant d'émotions...

 

RIMG0163.JPG

 

RIMG0179.JPG

Bref, ce moment passé, la prière finie, tout le monde a commencé à remballer ses affaires. Mais ce n'était pas le moment de rentrer, il y avait encore tant à faire! En retournant dans l'avenue, il y avait le podium de danse traditionnelle, au son du taiko et du shamisen. Après quelque minutes d'observation, on s'est lancé dans la chorégraphie... Je ne m'en souviens malheureusement pas bien... Et pour se remettre de tout ça, rien de mieux que se remplir la panse. Un petit stand de takoyaki se trouvait juste sous mon nez. Moi qui n'avait mangé jusque là que des takoyaki françaises, rien que de les voir me donnait l'eau à la bouche. Elles étaient énormes! De la taille d'une clémentine peut être! Et bien évidemment, en enfournant la première dans ma bouche, les émotions des clochettes encore à la surface, j'ai versé des larmes encore et encore. On peut dire que j'ai vécu ça intensément!

Voilà pour mes souvenirs du Mitama Matsuri au Yasukuni Jinja... C'est en ce moment à l'autre bout du monde... Pour tout ceux qui ont la chance d'y être en ce moment, c'est à ne pas manquer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Miyu - dans fêtes
commenter cet article

commentaires