Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Miyu
  • Le blog de Miyu
  • : 1 mois à Tokyo, c'est du bonheur. Y retourner c'est encore mieux. Ici, je vous raconte ma vie, mon (peut être mes) voyage(s) là bas pour tout ceux qui veulent partir ou partager ce qu'ils y ont vécus.
  • Contact

Mon Profil

  • Miyu
  • Le Japon c'est toute ma vie! Mais ça vous le découvrirez en me lisant...
  • Le Japon c'est toute ma vie! Mais ça vous le découvrirez en me lisant...

Météo

Recherche

Compteur de visites

phonepower

Pages

Catégories

4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 15:06

Je prends du retard, ça va pas du tout!!!

Or donc, Shibuya, les téléphones, tout ça... Mais dans tout ça, faut que je vous dise que je suis passée par Cat Street pour aller sur Omote Sando et que tout le monde sait que sur Omote Sando, dans ce coin là, il y a le Kiddy Land... Alors, attention, âmes sensibles, passez votre chemin. Sur Omote Sando, de Kiddy Land il n'y a plus... Il a déménagé sur Cat Street et fait maintenant 3 étages... Oui je sais, tout se perd... Cet été, le HMV a fermé (remplacé par Forever 21), le Mc Do de Shib a perdu sa "grosse frite" et maintenant le Kiddy Land... C'est la crise mes amis!!!

Mais passons à des choses plus réjouissantes... Bien évidemment, un passage par Takeshita dori s'imposait. Mais Takeshita Dori n'a pas été le summum de cette journée, non! Parce que quand on sort de la première portion de Takeshita et quand débouche sur Meiji Dori, on arrive pile en face du KDDI Building. Et qui dit KDDI, dit "au". Et qui dit "au", dit ARASHI!! Comme que d'habitude, les chouchous étaient là tous les 5 sur la façade de l'immeuble mais encore mieux, ils nous attendaient à l'intérieur. Ce batiment est en fait un show room et comme tout immeuble tokyoite, il a beaucoup d'étages. Pour monter, point d'escalier mais une rampe avec des photos des chouchous tout du long! Et en arrivant au premier, un show room spécial Android avec une grande photo des chouchous, une tv qui passe les pubs en boucle et attention le top du top (retenez vous à vos chaises)... l'estrade sur laquelle ils ont posés leur cul!!! Non je ne vous mens pas!! Vous voyez l'estrade noire?? Eh bah elle était là, avec des petits autocollants avec leur nom pour bien délimiter qui s'était assis là. Bien évidemment, pas touche!

Arashi-sets-Guinness-World-Records-with--Android-au--C.jpeg

Arashi, la publicité, ils gèrent... Entre les téléphones, la nintendo 3DS, la bière, les machines à laver, les aspirateurs, les climatiseurs et que sais-je encore, on ne peut pas ne pas les voir... Et j'oublie bien sur les promos single et album et DVD, et les émissions télé, et les dramas... Ils sont partout!!!! Et on les aime...

Repost 0
Published by Miyu - dans divers
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 10:10

Ainsi font font font les petites marionnettes... Pourquoi personne y m'envoit des mails??? Bon, cessons de nous plaindre, et continuons... je disais qu'on allait à Shibuya... Ah bah, oui, c'est bien de vouloir un abonnement téléphonique mais ils vont prélever les sous où?? Pas encore de compte en banque!! Bon, pour le téléphone, c'est raté, on va quand même demander des infos et éventuellement en dépannage reprendre une carte pour le prepaid. Ah, oui, parce que cet été, j'ai acheté un téléphone pour les gens qui restent pas longtemps. C'est le téléphone de base (il fait TV quand même...) et ça marche à carte. J'ai mails illimités mais les appels sont payants et coutent une fortune. Donc, dans l'éventualité où on reste longtemps, il est peut être mieux d'acheter un vrai téléphone avec un vrai forfait. Mais quel forfait??? Perso, je comprends pas tout comment ça fonctionne les abonnements ici... On a l'impression que c'est pas cher mais en fait, il y a plein de frais à côté, m'enfin, je comprends pas. On a pris le catalogue, on a dit p1010486.jpgqu'on allait voir pour la banque et on a acheté une carte pour réactiver le prepaid. Pour continuer dans mon histoire de téléphone, on est allé aussi dans une agence "au" pour avoir le catalogue en anglais et après réflexion, je pense qu'on va rester sur le prepaid... Mon téléphone est loin d'être nul, en plus, il est beau (tout personnaliser de cet été) et on sait comment ça marche. C'est donc une mission réussie mais pas avec le même résultat attendu qu'à l'origine... Et puis, bon, même si c'est les chouchous qui font les pub "au", Softbank a quand même une espèce de Hachiko qui parle et qui est père de famille. Mais attention, une famille humaine! Oui je sais, c'est concept... En plus il est papa de UETO Aya...

Je voulais vous mettre une vidéo pub mais il y en a tellement que je ne savais pas laquelle choisir (et je ne retrouve pas celle que j'ai vu) alors en voilà une au pif... Il se passe que Maman a fait des dorayaki et elle les retrouve plus... Bah, Papa a tout mangé...

 

Repost 0
Published by Miyu - dans divers
commenter cet article
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 08:17

Avant de vous dire quoi que ce soit du reste de mes aventures, faut que je précise que j'ai aujourd'hui pris la plus belle de mes photos depuis l'arrivée. C'était cette après midi à Yokohama, dans le quartier chinois pour le nouvel an.

 

p1010471.jpg

Repost 0
Published by Miyu - dans divers
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 16:20

Grosse journée... Il est presque minuit, je vais pas tarder à me coucher mais bon, je me sens d'écrire un peu avant.

oomori_3f.gif

*ma chambre c'est la 313*

J'en étais donc qu'on a récupéré nos clés et qu'on a fait le parcours du combattant jusqu'à Oomori. Découverte de la maison : moi, 3ème étage (2d pour de vrai mais les japonais ont cette particularité qu'ils considèrent le rez-de-chaussé comme étant un étage). J'arrive dans un hall avec la table qui se prend tout le courrier et les traditionnels parapluies transparents, un couloir qui part à droite, un autre à gauche. Mon mien, il est à droite, et je ne suis allée à gauche que ce matin pour voir la cuisine. Bon, de prime abord, c'est pas terrible, mais faisons avec. Le moral pas au top, de toute façon, ça ne pouvait pas me satisfaire mais faisons bonne figure! J'entre et là... Oh surprise, pas de draps, d'oreiller ou quoi que ce soit qui habille le lit. Bon, pas de panique, on se déleste et on verra après. On s'était donné rdv 1h après avec David, et il fallait prendre une douche, pas le temps de s'apitoyer. Donc, je pose mon baluchon, fait l'inventaire de ce qu'il y a avec mon papier « check list ». Alors, à part les draps et compagnie, il manque une lampe de chevet, pas grave. Je fouille un peu partout pour trouver les draps, impossible de mettre la main dessus. Bon, là, je commence un peu à paniquer, j'envoie un mail au monsieur Sakura House et je vais prendre la douche. Là encore, je passe la porte, j'ai un problème... Comment que fonctionne la serrure??? Je mets la clé dans la porte, je tourne, ça s'ouvre... Je tourne dans l'autre sens, ça s'ouvre... Mouais, y'a comme un problème... Je commence à m'énerver dessus, j'en ai marre, je suis fatiguée et il est hors de question que je laisse la porte ouverte pour tout le monde!! Et là, Oh merci seigneur! Deux personnes du staff nettoyaient la chambre d'en face et ils ont eu pitié de moi. Un petit monsieur s'est précipité pour m'expliquer qu'en fait, il fallait appuyer sur le bouton de la poignée à l'intérieur pour verrouiller. En fait, la clé ne sert qu'à déverrouiller! Ca c'est un coup à s'enfermer dehors... Je remercie mes adorables collègues de m'avoir offert porte clé volumineux, au moins, je saurais qu'il me manque quelque chose quand je sortirais de chez moi... Et y'a pas à dire, une douche bien chaude, ça fait du bien! J'ai enfin pu bénéficier de ce bonheur suprême et ça, c'est cool. Je me suis ensuite changée et tout et tout et en sortant, j'ai chopé un des petits monsieurs du staff pour lui parler de mon oreiller et de mes draps. Il me demande s'il peut voir (genre je suis une menteuse) et là, oups... C'est notre faute, désolé... Euh, vous sortez?? Vous savez quand vous revenez?? On peut faire le lit pendant votre absence? Vraiment désolé... Flagelle moi avec pelle maitresse!!!! Non, j'exagère... M'enfin, le monsieur s'est de suite exécuté! J'ai récupéré mon davidou et hop pour la balade à Kamata, inscription à la mairie. On a trouvé facilement, la madame du guichet nous parlait en comme qu'il faut et on s'est enregistré, on récupère nos Alien Card dans 10 jours. Et on fait une nouvelle expérience, le photomaton! Alors ici le photomaton il parle toutes les langues SAUF le français, c'est con hein! Heureusement qu'on gère l'anglais. Bon, le photomaton, ça a été vite réglé mais c'était à faire! Avant, on ne les voyaient jamais, maintenant on ne voit que ça dans la rue! On s'est promené un peu dans Kamata avant de rentrer à Oomori et de faire les courses au supermarché de mon cœur qu'ils ont du p1010406.jpgchocolat au lait pas cher. Mis à part mon petit déj, j'ai acheté les premières nécessites (shampooing, gel douche, bouteille d'eau et à manger pour le soir). Ensuite, un petit tour au 100Y shop pour les conneries (tasse, bol, cuillère, chiffon, et petit panier pour aller à la douche). Cette fois, c'est bon, j'ai tout (ou presque, j'ai acheté des cintres en rentrant ce soir). Installation pas finie mais bien entamée. Couchée très très tôt (20h) après un peu de nain terne et net, et gros dodo qui fait du bien. Levée ce matin, 8h, j'ai fait de la novelisation pour mes lecteurs avant d'entamer la journée. Là il est maintenant minuit 15, vais me mettre au lit. Pour vous, c'est l'après midi, finissez bien votre journée de boulot.

Repost 0
Published by Miyu - dans divers
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 01:11

p1010401-copie-2

 

On est aujourd'hui mercredi matin, il est 8h30, mon voisin allemand utilise Skype, ou msn, ou je ne sais quoi pour discuter, le son du micro à fond... Mmmhhhh!!!! J'adore!!! Mais rien ne gâchera mon bonheur de ce matin puisque j'ai du chocolat au lait dans la main!!! Non, il est froid, mais parce que j'ai pas envie d'aller jusqu'au micro onde me le faire chauffer. Et non, ce n'est pas mon luxe de la semaine puisque je ne me suis pas ruinée en l'achetant! Je disais, il y a longtemps que les combini étaient ce qu'il me manquait le plus mais je me trompais. Ce que j'ai découvert est 100x mieux : le supermarché!! Beaucoup plus de choix, beaucoup moins cher, j'ai trouvé des briques d'1litre de chocolat pour 128Y!!!! Oui, 128Y seulement! Alors que la briquette de 500ml au combi me coutait 400Y... Voyez la différence. Bref, mon plaisir matinal est toujours là!

 

 

D'où que j'en étais? Ah oui, l'arrivée à Narita après un vol long et ennuyeux. (Vous pouvez pas savoir ce que je savoure mon chocolat en ce moment même!). Arrivée à Narita à 8h, passage de l'immigration, récupération des bagages (oh joie! Les valises étaient là!), et zou pour le Narita Express. Heureusement, une adorable jeune femme nous a gentiment expliqué comment acheter nos tickets pour aller jusqu'à Shinjuku. On était tellement crevé qu'on ne s'en serait pas sorti tous seuls... M'enfin, on a pris le Narita Express (waouh!!). Eh bah c'est pas la même classe que chez nous!! Et encore on a pris la 2ème classe, la classe pour les pauvres et même ça, on aurait dit la classe affaire en France! Il y a même des antivols pour les bagages! 

 

p1010392.jpg

90430187.jpg

 

 

 

 

Donc, le train est parti à 8h50, on a fait notre bonhomme de chemin en admirant cette campagne sèche, aride, sous un ciel bleu bleu. Ah oui, au Japon, en hiver, il fait pas beau, il fait « bleu »! Magnifique temps! Et température très douce, il faisait 12 hier après midi. Vous pouvez pas en dire autant!!! Gniark! Or donc, en admirant le paysage, on apercevait le Fuji San au loin. Avec de la neige!! Comme sur les cartes postales!! J'avais jamais vu avec de la neige... Ça faisait 'dokidoki' dans mon coeur, ah... Et en arrivant près de Tokyo, on voyait la Tokyo Sky Tree, qui a bien avancé depuis le mois d'aout! Il me semble qu'elle doit être finie pour 2012. Enfin, tout ça tout ça. On est arrivée à 10h20 à Shinjuku, on a galéré avec nos valises pour trouver où était le bureau Sakura House. Premier essai, David demande à un monsieur au guichet des portiques de la JR. Il nous indique la sortie, ok très bien. Deuxième essai, je demande au Koban de la gare où qu'on doit aller. Bon, il nous montre des escaliers, nous dit que c'est tout droit et à doite au 4ème feu. Ok, à part les escaliers, tout va bien, même si en arrivant en haut on a vu un ascenseur... Bref! On avance, on avance, on trouve pas... Troisième essai, David demande au bureau de poste, c'est juste en face! Yeah! Arrivé au bureaux Sakura House, on en pouvait plus. Et il fallait encore être super attentifs parce que forcément tout le monde nous parlait anglais et que bah le règlement Sakura House, il est pire que la gestapo! On a signé des milliers de papiers, on a lu tous les règlements possibles qui disent que, en gros, si tu fait pas comme que c'est marqué, soit tu raques en plus, soit on te vire sans préavis. Après nuit blanche et grosse fatigue, ça fait peur. On se dit qu'on va vivre dans l'angoisse de se faire expulser, il y a tellement de règles! Et puis il y a le tri des déchets... Alors ça c'est drôle! Parce qu'on nous fait des belles paroles sur « il faut sauver la planète, économiser l'énergie et l'eau » et là, on nous dit qu'il faut tout, mais TOUT rincer avant de jeter. Par exemple, la bouteille en plastique, une fois dépouillée de son bouchon et de son vêtement, on la rince, on la 'crush' et on la met dans un sac en plastique à part. Les boites à bento du combini, une fois vides, faut les laver avant de les jeter, pareil pour les briques en carton... Il faut TOUT laver et sécher avant de jeter parce que vous savez, sinon, ça sent pas bon... Mais mon con, c'est des poubelles!!! C'est pas censé sentir la rose!!! Et ce tri est strict, entre les burnable, les non burnable, les trucs à part que tu sais pas quoi faire avec... Et il faut mettre les poubelles le matin même, à 8h, pas la veille! Sinon, ça risque de sentir mauvais la nuit... Moi je dis, quand ce sera mon tour de m'occuper des poubelles pendant une semaine, ça risque d'être fun... Bon, finalement, après des heures d'anglais intensifs, on a récupéré nos clés et on a enfin pu s'installer à la maison. La suite plus tard, faut s'activer. Programme de la journée, Akihabara pour acheter le dictionnaire électronique et éventuellement le téléphone. A ciao bonne journée les gens!

PS : je mettrais les photos plus tard alors n'hésitez pas à revenir en arrière

Repost 0
Published by Miyu - dans divers
commenter cet article
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 21:21

Je vous avais promis une histoire de karaoké, de Calpis et de Kiddy Land...

http://www.tanteifile.com/jahanet/2008/09/22_01/image/02.jpg

Commençons par le karaoké. Vous savez tous comment ça marche, on crie dans le micro des paroles approximatives affichées sur un écran qui diffuse en même temps un clip vaseux pendant que vos potes jouent du tambourin en hurlant. Que l'on soit en France ou au Japon, le principe est le même. Mais je dois bien dire que le concept du karaoké est bien plus sympa là bas, dans son pays d'origine. Pour ceux qui n'ont aucune idée de quoi je cause, faire un karaoké au Japon, c'est intime. Quand en France on s'exhibe vocalement dans une salle remplie d'inconnus en dînant gentiment, au Japon on est en petit groupe dans une petite salle insonorisée avec de la picole à volonté. Vous arrivez au comptoir, on vous attribue une salle en fonction de votre nombre et vous repartez avec un petit panier dans lequel on trouve 2 micros et je ne sais plus quoi... Dans la salle, la grande télé, les banquettes, la table, les tambourins, la télécommande et le catalogue papier. Et j'allais oublier l'indispensable téléphone pour commander la bière!! Ensuite, l'essentiel est de ne pas tomber à court de chansons, il faut en mettre beaucoup à la suite car la pause est ce qui tue le karaoké. Voilà! Oh, et on trouve des karaokés à tous les coins de rues, de différentes chaînes, partout dans Tokyo.

http://takaranya.blogzine.jp/photos/uncategorized/2008/08/03/080803calpismango.jpg

Pour mon histoire de Calpis, mes compagnons m'ont emmené à une belle terrasse en bois, juste à droite après le pont de Harajuku en allant vers Yoyogi. On est posé là au soleil, en face d'un portique qui donne accès au parc du Meiji Jingu. Et oui c'est bien tout ça mais c'est quoi du Calpis?? Question légitime... C'est du boire. Oui je sais on s'en serait douté mais c'est du boire délicieux!!! A la base c'est de l'eau, du lait et de l'acide lactique. Bon, dit comme ça, ça donne pas envie mais je vous assure que c'est délicieux, un petit goût de bonbon qui pique... Et on en trouve à tous les parfums, Calpis mangue, pêche, raisin, et même banane! Dans les resto et les bars on vous le donne prêt à consommer mais il existe aussi en sirop à diluer soi même ou pour aromatiser les kakigori (la glace pillée). On le trouve aussi sous sa version pétillante et même en bonbons.

P1000802.JPGEt pour finir le Kiddy Land... Pas grand chose à vous dire là dessus, un magasin de jouets géant sur Omote Sando. Ce genre de chose ne se raconte pas, ça se voit... Disons juste que je suis passée devant au moment où sortait à la télé l'animé de "Chii's Sweet Home", un manga fantastiquement mignon sur les mésaventures d'un petit chat qui, ayant perdu sa maman au détour d'une promenade, se retrouve dans une famille humaine. Petit chat auquel je m'identifie tellement que c'est mon avatar! Et bien évidemment il y avait la vidéo à la télé, la musique à fond et des peluches en pyramides!!

Repost 0
Published by Miyu - dans divers
commenter cet article
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 23:58

RIMG0066.JPGJe suis navrée, je trouve mon post "Shinjuku" un peu médiocre et pour me rattraper, je vais essayer de faire un peu mieux en faisant un vrai récit du deuxième jour (pour changer).

Oui mes amis, ce sera une histoire de cape et d'épée, plein de magie et de prince ensorcelé!! Oups... non, pas là... Ceci est plutôt une histoire de crapahutage dans Shinjuku, de pétage de plomb dans une papeterie, d'un retour aux sources, de dîner dans un resto à thème et enfin, d'une nuit blanche pour cause de cassage de cordes vocales. De folles aventures que vécurent 5 petits français à Tokyo.

 

 

Après le petit déjeuner Warabiesque, nous avons pris la JR pour faire un tour à Shinjuku. Arrivés là, devant l'écran géant du studio Alta, nous nous sommes posés pour observer la faune locale. Entre le Shinjuku Boy (très proche cousin du Shibuya Boy), les goth, les salary men et les nippones en short, nous avons tous trouvé de quoi régaler nos yeux. S'en est suivi un tour dans la grande avenue principale, surmontée d'enseignes de boutiques en français.

 

RIMG0071.JPG

RIMG0070.JPG  

 

A un moment, nous avons longé un cinéma. Et c'était juste la période de sortie de  

Hana RIMG0072-copie-1.JPGYori Dango Final!!!!! Je vous le dis tout de suite, je ne suis pas allée le voir... J'ai beau apprendre le japonais, je ne me voyais pas essayer désespérément de comprendre un film de 2h et en sortir indemne... Je me suis contentée de prendre l'affiche en photo. Pour nous réhydrater, nous avons fait un sitting dans une espèce de pub un peu rock dans lequel, avec ma nouvelle pote, nous avons fait des projets de léchage de vitrine et d'achat de fringues délurées sur Takeshita Dori. Notamment un arrêt obligatoire chez Sex Pot...

Une fois bien alcoolisés, notre joyeux petit groupe a repris la route de Shibuya pour aller dîner. Nos guides (en 4 voyages, on en découvre des choses) voulaient nous emmener dans un resto à thème goth visiblement hyper connu. Il se trouve qu'une de nos camarades reconnaissait l'endroit pour avoir été le lieu de tournage d'un drama sur les vampires dont je ne sais plus le nom... Bref, nous voici, après une pause bruyante dans un pachinko (juste pour voir), en train de descendre l'escalier d'un immeuble et d'entrer dans le Christon Café...

La suite dans le prochain épisode!!

Repost 0
Published by Miyu - dans divers
commenter cet article
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 21:58

 

Oyé oyé bonnes gens, profitez en, ce sera pas tous les jours que j'écrirais autant d'articles dans ce qui est, je le rappelle, mon premier (et peut être ultime) blog. Ainsi, continuons sur mes pérégrinations en terre nippone.

 

Terrains de base-ball le long de la Sumida-GawaNous étions donc à Narita et sommes montés dans le car pour prendre place dans nos quartiers. Tout le long du trajet, nous avons fait connaissance avec un de nos guides, qui nous a remis tout un tas de papiers utiles : plan de Tokyo, plan du métro, toutes les infos utiles pour les différentes excursions que chacun avait choisi… On a tous braillés comme des boeufs, chantés le plus faux et le plus fort possible, tout en mitraillant à travers la vitre. C'est ainsi que tout le long du trajet, on a aperçu au loin DistributeursDisneyland, et qu'en arrivant aux abords de la ville nous avons vus tout un tas de terrains d'entraînement de base-ball où des sportifs frappaient la balle et couraient de bon matin. Le long de la rivière et des pistes cyclables, nous suivions les courageux cyclistes. Quand enfin nous sommes entré en ville, le premier contact indirect avec cette cité verticale a été d'emblée dépaysant. Il y avait à droite des distributeurs en tout genre, boissons, cigarettes et que sais-je, à gauche un vieil homme embauché par la mairie pour faire la circulation avec un bateau orange lumineux que je voulais le même. Repérage des différentes chaînes de restaurants à tickets, de combini, des cIl fait la circulationoins à aller voir plus en détails…

Un groupe de voyageurs qui ne restaient que 2 semaines logeaient en plein Tokyo, à Asakusa, juste à côté du Senso-ji. Les petits veinards étaient hébergés dans une Sakura House. Pour ma part, et la plupart de mes camarades, nous Kaminari-Monlogions plus dans le nord, en banlieue proche, Saitama-ken, station de JR Nishi-Kawaguchi, dans la petite ville de Warabi, dans la merveilleuse résidence DK House. Mais avant d'arriver à la “maison”, notre GO qui nous guidait pour la journée voulait savoir ce que nous voulions faire. Alors amis lecteurs, je ne sais pas si vous le savez mais quand on est à Tokyo un dimanche, c'est la journée spéciale “fête de la musique”, direction Yoyogi-Koen pour applaudir tous ces amateurs qui se produisent en plein air pour vendre leur CD et se faire connaître. Or donc, on était dimanche, il faisait beau il faisait chaud, on était une paire à avoir beuglé “YOYOGI!!!!” à notre pauvre GO. Il nous a donc promis une petite promenade Shibuya-Harajuku-Yoyogi.

Nous sommes finalement arrivé à la maison, en pleine matinée et plein caniard. Armé de nos valises, nous avons envahis la résidence, déchaussés et très disciplinés. Le gérant nous a attribué nos chambres, nous a donné nos cartes d'accès à la résidence et nos clés. Une fois nos affaires posées vite fait, on a fait un tour de propriétaire… つづく

Repost 0
Published by Miyu - dans divers
commenter cet article
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 21:55

 

On pourra dire que je suis productive! En même temps, j'ai pas d'excuse, je travaille pas, j'ai la varicelle… Désolée pour le hors-sujet, je m'y remet de suite.

 

OkaerinasaiJe disais donc qu'on avait atterri. Mon petit coeur faisait “dokidoki” et je n'en croyais pas mes mirettes. Je ne sais pas si tu peux imaginer, ami lecteur, ce sentiment que j'ai éprouvé en voyant le panneau  おかえりなさい, cette impression de pouvoir dire ただいま sans que ça paraisse ridicule, tellement c'est naturel puisque c'est un simple retour à la maison. Comme si un poids était sur mes épaules sans que je m'en rende compte et qu'il s'envole finalement au gré du vent nippon. Une impression de légèreté, d'avoir enfin trouvé mon “endroit rien que moi”. Bah voilà, ça m'a fait tout ça^^. Que d'émotions!! Mais reposons les pieds sur terre et parlons un peu des impressions physiques. Au Japon, au mois de juillet, il fait chaud. Au Japon, au mois de juillet, il fait humide. A peine descendu de l'avion, à 6h30 du matin, on était déjà tous suintant de tant de tropicalité. Suintant, certes mais heureux. On a ensuite récupéré nos bagages en un temps records et passé la douane plus ou moins facilement selon les cas. En ce qui me concerne, je voyais les camarades à côté ouvrir leur valise alors en arrivant devant la dame, et après l'avoir salué poliment en japonais (ce qui m'a valu mon premier “sugoi”), je me suis lancée pour mettre la valise sur le tapis roulant. Et v'là t'y pas que la dame me dit “non non, c'est bon, y'a pas de problème”. Sympa, au moins je n'ai pas la tête d'une terroriste. Après ça, on a discuté un peu, elle m'a demandé si j'habitais Tôkyô, où j'allais loger pendant les vacances, qu'elle ne pensait pas que les parisiens pouvaient apprendre le japonais… Premier contact très positif!!! Je me suis dis que si tous les japonais que je rencontrerais me parlais aussi facilement, j'allais me faire des amis. C'est quand même un gros avantage de connaître la langue quand on part dans un pays étranger, tout le monde est impressionné et trop poli pour dire que tu fais des fautes ^^.

En sortant de l'aéroport, on s'est tous regroupés autour de nos guides et on a pris le car direction Tôkyô.

Repost 0
Published by Miyu - dans divers
commenter cet article